10.06
19h30
Art Recital

STARS OF THE FUTURE

JÉRÉMIE CONUS – piano

Biel/Bienne | Residenz Au Lac

En collaboration avec
RAHN MUSIKPREIS 2020
Jérémie Conus
Jérémie Conus

Jérémie Conus (*1994) a pris ses premières leçons de piano à l’âge de 6 ans chez Christian Thomann à la « Musikschule Solothurnisches Leimental » avant de poursuivre sa formation à la « Musikakademie » de la ville de Bâle auprès d’Alicja Masan. Depuis septembre 2013, il étudie à la Haute Ecole d’Art de Zürich dans la classe de M. le Professeur Konstantin Scherbakov, où il obtint le Bachelor of Arts en 2016, puis le Master of Arts in Music Pedagogy en 2018, à chaque fois avec distinction. Actuellement Jérémie Conus poursuit ses études en classe de Master of Arts in Music Performance.

Jérémie Conus participa avec succès à divers concours nationaux et internationaux. Il gagna entre autres plusieurs Premiers Prix au Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse ou encore le 1er Prix et le Prix du public lors du Concours « European Music Competition Città di Moncalieri » en Italie. Il fut bénéficiaire d’une bourse de la Fondation Friedl Wald en 2014 puis gagna un prix d’étude dans le cadre du Concours de musique instrumentale du Pour-cent culturel Migros en 2016 et 2017, ce qui lui valut d’être admis dans leur placement de concerts. De plus, Jérémie Conus gagna en 2018 le 1er prix du Concours de piano « Landolt » à la Haute Ecole d’Art de Zürich et figura parmi les lauréats du « Rahn Musikpreis 2020 » pour piano.

Jérémie Conus a joué en tant que soliste et lors de concerts de musique de chambre, en Suisse et à l’étranger, dans la Tonhalle de Zürich, à la Tonhalle Maag à Zürich, au Goetheanum de Dornach ou encore dans la salle Joseph Joachim à Berlin. Il s’est entre autre produit comme soliste avec le quatuor à cordes « Euler » (Bâle), avec l’orchestre « Junge Sinfoniker Basel » ou encore avec le « Salonorchester St. Moritz ».

Son choix de répertoire se caractérise par l’association du répertoire traditionnel de concert à des œuvres moins connues, allant jusqu’à des rarités musicales. Il dédie une attention toute particulière à l’œuvre de compositeurs suisses tels que Frank Martin ou Arthur Honegger.